Critique

Le film de la semaine: Wild Tales, film à sketches férocement drôle

© DR
Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

COMÉDIE NOIRE | Dans Wild Tales (Relatos Salvajes), comédie à sketches décapante, le réalisateur argentin Damian Szifron dresse le portrait acide de ses contemporains. Réjouissant.

Film à sketches férocement drôle, Wild Tales (Les Nouveaux Sauvages) orchestre les pétages de plombs en série d’une galerie de protagonistes que les circonstances vont pousser à bout -de l’ingénieur dont l’existence part en vrille après que sa voiture a été emmenée à la fourrière, à la mariée découvrant que son promis a invité sa maîtresse à la cérémonie. Soit, au départ du thème de la vengeance, six histoires, forcément inégales, venues dégoupiller la grenade de nos frustrations pour libérer nos instincts les plus primitifs, et porter un regard pénétrant sur la nature humaine comme sur la corruption du monde. Le tout, servi à point par le réalisateur argentin Damian Szifron, et interprété avec jubilation par un ensemble emmené par l’immense Ricardo « Bombita » Darin.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content