Critique

[à la télé ce soir] Une si longue nuit

© FREUDENREICH / BBC FRANCE / TF1 / RTBF
Nicolas Bogaerts Journaliste

Cette coproduction TF1/RTBF adapte une série de la BBC, Criminal Justice (2008), procédural sombre qui auscultait les conditions complexes (arrestation, détention, procès) dans lesquelles doit tenter de fonctionner le système judiciaire britannique.

Richard Price en avait tiré, en 2016 pour HBO, une fort intéressante mouture The Night of (avec Riz Ahmed) qui se centrait sur un seul cas particulièrement retors. C’est de cette version que cette série s’inspire. Issu de la banlieue marseillaise, Sami emprunte un soir le taxi paternel pour se rendre à une soirée. Après y avoir rencontré Gloria, il passe la nuit avec elle mais se réveille le lendemain à côté de son corps ensanglanté, et ne se souvenant de rien. Coupable idéal pour le flic de service (Darroussin), il est défendu par une avocate en équilibre instable (Seigner). Singulièrement plombée par une réalisation pompière et des acteurs stars dont l’investissement a minima se perçoit un peu trop, Une si longue nuit manque d’aborder de front les tourments d’une société sécuritaire gavée de stéréotypes.

Série créée par Nicolas Clément et Clothilde Jamin. Avec Mathilde Seigner, Jean-Pierre Darroussin, Samira Lachhab. **(*)

Dimanche 02/01, 20h20, La Une.

Partner Content