"Speaking Sound"

Formidable pianiste né en RDA, Joachim Kühn, âgé aujourd'hui de 76 ans, est depuis les années 60 l'une des figures centrales du jazz européen mais pas seulement. Mateusz Smoczynski, violoniste polonais et son cadet de plusieurs décennies...

Formidable pianiste né en RDA, Joachim Kühn, âgé aujourd'hui de 76 ans, est depuis les années 60 l'une des figures centrales du jazz européen mais pas seulement. Mateusz Smoczynski, violoniste polonais et son cadet de plusieurs décennies, se partage pour sa part activement entre jazz (il fit partie du défunt Turtle Island Quartet) et musique contemporaine -du moins celle qui ne refuse ni la consonance ni la mélodie. Auteur de plusieurs oeuvres partagées entre jazz, musique de chambre et musique symphonique, Smoczynski a composé il y a peu, un concerto pour violon intitulé Adam's Apple, hommage non déguisé à l'immense Wayne Shorter. Leur rencontre, initiée par Joachim Kühn, a enfanté d'un duo atypique où le jazz (avec, notamment, des titres empruntés à Vincent Peirani ou Rabih Abou-Khalil) s'efface souvent devant la musique européenne (dite savante) du siècle passé (celle, ici, du mystique Gurdjieff) tout en restant ouverte à l'inspiration du moment. Traversé par un parfum début de siècle (précédent), Speaking Sound alterne tempos lents et envolées lyriques assumées, même si l'ensemble n'est pas exempt d'un soupçon d'académisme.