C'est un événement en soi... Pour la première fois de son Histoire, l'Académie des arts et techniques du cinéma décernera cette année un César du public. Pas un film pour lequel auront voté les spectateur...

C'est un événement en soi... Pour la première fois de son Histoire, l'Académie des arts et techniques du cinéma décernera cette année un César du public. Pas un film pour lequel auront voté les spectateurs mais celui ayant réalisé le plus d'entrées en salles en 2017 et durant les deux premiers mois de 2018. Objectif avoué? Récompenser le cinéma comique, genre le plus populaire du pays, comme en atteste au moment d'écrire ces lignes la première place du Raid dingue de Dany Boon. Ce nouveau prix en dit long sur le rapport compliqué entretenu par les César avec la comédie et l'humour. D'autant que l'acteur et réalisateur nordiste n'a jamais reçu jusqu'ici la moindre statuette. Pour cette 43e Cérémonie présentée par Manu Payet (photo) et dédiée à Jeanne Moreau, Au revoir là-haut et 120 battements par minute font figure de grands favoris, comptant tous deux treize nominations. Tandis que Noces de Stephan Streker sera en lice pour le César du meilleur film étranger. Ave César.