Critique | BD

BD : Satie de Jean-Yves Duhoo, le compositeur mis en scène

3,5 / 5
© National

Jean-Yves Duhoo, L'Association

Satie

24 pages

3,5 / 5
Olivier Van Vaerenbergh
Olivier Van Vaerenbergh Journaliste livres & BD

Erik Satie, compositeur et précurseur de la musique répétitive et du théâtre de l’absurde, aurait sans doute apprécié cet opuscule qui lui est entièrement dédié: plein de petits Satie, que Jean-Yves Duhoo met en scène dans des pages ou doubles pages oubapiennes et loufoques. Une petite parenthèse enchantée donnant tout son sens au nom de la collection qui l’accueille. C’est beau et presque aussi gratuit que le geste de ces 24 petites pages à 3 euros, premier exemplaire d’une nouvelle fournée de “Patte de Mouche” que L’Asso va distiller tout au long de la rentrée. Des titres de Muzo, de Thomas Gosselin, des frères Coudray ou de Joko (ce dernier sans dessin, mais en hommage à Charlie Schlingo), avec une petite palme pour l’Américain Matt Madden, auteur d’un “vrai” récit dense et lisible en 24 très petites planches. Pas mal.

Partner Content