Disco/graph, l'infographie musicale la plus fascinante jamais vue

29/10/15 à 10:40 - Mise à jour à 15:36

L'immense base de données musicale de Discogs est la source d'une infographie interactive qui permet de visualiser les connexions entre tous les musiciens, groupes et labels du monde. Quatre millions d'artistes et une infinité de possibilités: vous avez bien quelques heures à perdre?

Disco/graph, l'infographie musicale la plus fascinante jamais vue

Ici, les relations entre Evil Superstars, ses membres, ses labels... © capture d'écran Disco/graph

On vous a déjà maintes fois dit tout le bien qu'on pensait de Discogs, qui n'est pas seulement le plus gros vendeur de disques d'occasion en ligne, mais qui possède aussi sans doute la base de données musicale la plus complète au monde. De la sortie mammouth rééditée des centaines de fois au vinyle pressé à 300 exemplaires chez un label indépendant, Discogs compte bel et bien recenser chaque disque jamais sorti et a d'ailleurs lancé récemment un appel à la sauvegarde des disques oubliés qui porte vraisemblablement ses fruits.

Ce qui nous intéresse ici n'est pas réellement une initiative venant de Discogs, mais bien un outil de visualisation interactif qui utilise son immense base de données. Derrière Disco/graph, on retrouve le programmateur enthousiaste passionné de musique Josiah Wolf Oberholtzer, qui révèle avec son outil des possibilités ludiques qu'on n'imaginait pas à Discogs. On ne va pas le cacher: depuis qu'on a découvert Disco/graph, on a passé des heures et des heures à explorer ce fascinant tableau en mouvement perpétuel.

70 millions d'amis

Les différents groupes, les side-projects, les pseudos, les labels, les remix, les arrangements... tout s'y retrouve. Soit "près de 4 millions d'artistes, 1 million de labels, 7 millions de sorties créent un réseau de près de 70 millions de relations" entre ces différents intervenants. Rien que ça. Et si le principe nous rappelle partiellement l'excellente application Beat Bang développée par la Médiathèque il y a quelques années, force est de constater que l'ampleur de Disco/graph est tout autre...

Pour s'y retrouver, quelques repères: les petits cercles représentent les artistes, les grands cercles représentent les groupes, les lignes continues représentent une appartenance à un groupe et les lignes pointillées les pseudonymes. Le graphique n'affichant que 100 données à la fois, il est possible de naviguer d'un artiste à l'autre en double-cliquant sur les différents cercles. On peut aussi, via le menu déroulant en bas à droite, se focaliser sur un aspect ou l'autre d'une discographie: qui a produit, mixé, masterisé ou réalisé la pochette, par exemple. Et pour en savoir plus sur un artiste sélectionné, il suffit de cliquer sur son nom en bas à gauche de l'écran, le lien renvoie vers sa page Discogs.

Les possibilités semblent infinies. C'est bien simple: on est tellement captivé qu'on retourne illico s'y plonger. Vous connaissez désormais le chemin.

Nos partenaires