C12 sur les rails: à Bruxelles, une nouveau lieu pour soirées, concerts, expos...

31/01/18 à 10:41 - Mise à jour à 10:51

Source: Focus Vif

C'est peu dire que le paysage bruxellois des concerts se trouve en pleine tourmente. Mais de nouvelles initiatives continuent pourtant de se monter. C'est le cas de C12, projet tout frais tout neuf, lancé dans les galeries Horta de la Gare centrale.

C12 sur les rails: à Bruxelles, une nouveau lieu pour soirées, concerts, expos...

© www.c12space.com

C'est peu dire que le paysage bruxellois des concerts se trouve en pleine tourmente. Avec une solide épée de Damoclès pesant sur deux des salles les plus emblématiques du circuit alternatif de la capitale -le Recyclart et le Magasin 4, pour ne pas les nommer-, il peut même donner l'impression d'être aux abois. De nouvelles initiatives continuent pourtant de se monter. C'est le cas de C12, projet tout frais tout neuf, lancé dans les galeries Horta de la Gare centrale.

Cela fait plusieurs mois que le lieu voit atterrir dans ses murs une série de soirées/manifestations culturelles nomades. Le 31 décembre dernier, ce sont ainsi les soirées Deep In House, blockbuster des nuits bruxelloises, qui ont passé le cap du Nouvel an sur place. Les organisateurs s'y sont apparemment bien plus. Au point de vouloir se fixer en créant un nouveau projet, différent de leur proposition clubbing habituelle. Baptisé C12, le lieu accueillera des soirées, certes, mais également des expositions, installations, un marché local (?), et surtout des concerts.

Dès ce 1er février, la programmation sera ainsi inaugurée avec un live d'Ernesto Gonzales, alias Bear Bones Lay Low, Vénézuélien basé à Bruxelles, et un autre de Sagat (Vlek), accompagnés par des DJ sets de Captain Starlight et Chris Ferreira. Une affiche électro expérimentale qui sera suivie d'une autre plus hip hop, avec le 77 et Blu Samu, le 22 février. En général, le C12 promet d'être un lieu "où la liberté, la diversité, la créativité et la culture alternative seront protégées des restrictions et des normes du monde extérieur." On croise les doigts.

Nos partenaires