Le livre de la semaine: Congo Inc. Le testament de Bismarck, de In Koli Jean Bofane

27/08/14 à 10:29 - Mise à jour à 10:29

Source: Focus

ROMAN |Petite séance de rattrapage pour ce titre hautement jouissif sorti en avril dernier et lu d'un trait cet été.

Le livre de la semaine: Congo Inc. Le testament de Bismarck, de In Koli Jean Bofane

Congo Inc., une fable africaine sur les affres d'une société mondialisée et mondialisante. © Actes Sud

Son premier roman Mathématiques congolaises secouait déjà le carafon comme un puissant alcool de contrebande. Ce diable de In Koli Jean Bofane a encore amélioré la recette de son cocktail littéraire à base d'humour, de férocité, de politique et de rumba pour un nouveau portrait explosif du Congo d'aujourd'hui. Dans le rôle de l'étincelle, un jeune Pygmée, Isookanga, qui décide d'abandonner son village reculé, et avec lui les traditions de son ethnie, pour gagner la capitale où ce "mondialisateur" convaincu entend bien faire du business. Problème: Kinshasa n'est pas à proprement parler une pouponnière. Livrée aux pasteurs évangéliques libidineux, aux anciens génocidaires reconvertis en notables et aux entreprises étrangères convoitant son riche sous-sol, la ville a des airs de Far West tropical. Isookanga trouvera refuge auprès des shengés, ces enfants des rues qui hantent le Grand Marché, véritable ventre de la capitale. Et se lancera même dans une affaire prometteuse avec un Chinois lost in translation. Sauf que ses rêves expansionnistes vont vite tourner court dans cette jungle urbaine sans foi ni loi. Langue savoureuse comme une mangue bien mûre, galerie de personnages plus improbables les uns que les autres (ah, ce gamin qui ne s'exprime qu'avec des répliques de films de William Friedkin!), ce roman fiévreux et débridé cache une fable amère sur cette société qui semble avoir lâché la proie de ses valeurs ancestrales pour l'ombre d'une mondialisation effrénée. Comme nous finalement, mais avec plus de panache et une plus grande aptitude à l'autodestruction...

  • DE IN KOLI JEAN BOFANE, ÉDITIONS ACTES SUD, 304 PAGES.

Nos partenaires