"On a tendance à sous-estimer les enfants, et à vouloir simplement les divertir"

25/10/16 à 15:14 - Mise à jour à 26/10/16 à 14:34

Source: Focus Vif

Réalisatrice de Bande de filles, Céline Sciamma signe le scénario de Ma vie de Courgette, film d'animation en volume de Claude Barras envisageant l'expérience d'un orphelin à rebours de clichés. Un bonheur à hauteur d'enfants.

Trois films -Naissance des pieuvres, en 2007, suivi de Tomboy puis de Bande de filles- ont imposé Céline Sciamma comme l'une des figures de proue de la nouvelle génération de cinéastes français(e)s. La qualité de son regard sur l'adolescence en avait par ailleurs fait la partenaire d'écriture toute désignée d'André Téchiné pour Quand on a 17 ans; à croire que la réalisatrice a pris goût à l'exercice, puisqu'on la retrouve aujourd'hui créditée du scénario de Ma vie de Courgette, premier long métrage de Claude Barras. Soit une merveille d'animation en volume où il est question, comme dans l'ensemble de la filmographie de Sciamma, de construction de l'identité. Et un projet auquel elle s'attelait il y a plusieurs années déjà, les délais de l'animation étant ce qu'ils sont, comme elle nous l'expliquait il y a quelques semaines, de passage au festival de Namur, flanquée d'une marionnette "grandeur nature" -comptez 25 centimètres- de Courgette.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires