La Palme d'or à Winter Sleep du Turc Nuri Bilge Ceylan

24/05/14 à 20:48 - Mise à jour à 25/05/14 à 06:29

Source: Belga

La Palme d'or du Festival de Cannes a été attribuée samedi à Winter Sleep (Sommeil d'hiver) du réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan, longue dissection psychologique d'un sexagénaire qui règne en maître sur un village d'Anatolie.

La Palme d'or à Winter Sleep du Turc Nuri Bilge Ceylan

© Reuters

"Cette année, c'est la centième année du cinéma turc, c'est une très belle coïncidence", a dit le réalisateur. Il a dédié sa Palme à "la jeunesse turque, à celles et ceux qui ont perdu la vie pendant l'année qui s'est écoulée", alors que son pays a connu depuis un an de violentes manifestations anti-gouvernementales.

Avec cette somme de 3h16 inspirée de trois nouvelles du romancier russe Anton Tchekhov (1860 - 1904), Ceylan accède à la récompense suprême cannoise après avoir déjà remporté à deux reprises le Grand prix (2003 pour Uzac et 2011 pour Il était une fois en Anatolie) ainsi que le Prix de la mise en scène en 2008 pour Les trois singes.

Pour Winter Sleep, Ceylan installe sa caméra dans un petit village de Cappadoce dont les habitations troglodytes attirent les touristes l'été, des paysages splendides que le Turc dépeint avec brio, tout comme ses scènes d'intérieur faiblement éclairées. Avec l'hiver, l'hôtel de Aydin, ancien acteur ayant atteint la soixantaine (Haluk Bilginer), est quasi-désert, le laissant seul face à sa jeune femme et sa soeur divorcée. Aydin a de lui l'image d'un intellectuel éclairé et bienveillant. Lentement, Ceylan va minutieusement démonter cette image auto-satisfaite.

Le palmarès complet du 67e Festival de Cannes :

Palme d'or: Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan

Prix du jury: Mommy de Xavier Dolan et Adieu au langage de Jean-Luc Godard

Grand prix: La Meravigilie d'Alice Rohrwacher

Palme d'interprétation masculine: Timothy Spall dans Mr Turner de Mike Leigh

Palme d'interprétation féminine: Julianne Moore dans Maps to the Stars de David Cronenberg

Palme du scénario: Andreï Zviaguintsev et Oleg Negin pour Leviathan

Prix de la Mise en scène: Bennett Miller pour Foxcatcher

Caméra d'or: Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis

Palme d'or du Court-métrage: Leidi de Simon Mesa Soto

En savoir plus sur:

Nos partenaires