Critique

Miss Mouche

DRAME | La fascinante galerie des ovnis cinématographiques made in Belgium s’enrichit d’une nouvelle petite perle aussi riche en idées que pauvre en budget.

Miss Mouche, drame de Bernard Halut. Avec Mona Jabé, Bernard Cogniaux, Valérie Bauchau. 1 h 22. SORTIE: 11/01. ***

DRAME | La fascinante galerie des ovnis cinématographiques made in Belgium s’enrichit d’une nouvelle petite perle aussi riche en idées que pauvre en budget. Barnard Halut, dont c’est le premier long métrage après une trajectoire l’ayant vu créer le programme télévisé Ici Bla-Bla, y propose un puzzle visuel et humain, à partir des scènes filmées par une adolescente avec son téléphone portable. Des jeux au drame, de l’impertinence à la découverte de lourds secrets familiaux, les tranches de vie captées par le GSM de Nina (épatante Mona Jabé) composent peu à peu le tableau mémorable d’un foyer en déliquescence. Du « vrai faux » dans la (bonne) tradition initiée par C’est arrivé près de chez vous. Et, malgré quelques défauts, une première oeuvre inventive, qui en appelle d’autres.

L.D.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content