Critique

Les gamins

© DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE | Le premier mérite du film d’Anthony Marciano est de tenter (et de réussir en partie) le croisement de la comédie populaire à la française et de la farce régressive à l’américaine, façon Judd Apatow et Farrelly Brothers (giclée de sperme à la There’s Something About Mary comprise!).

COMÉDIE D’ANTHONY MARCIANO. AVEC ALAIN CHABAT, MAX BOUBLIL, SANDRINE KIBERLAIN. 1H45. SORTIE: 17/04. **

Son second avantage est de tenir en Alain Chabat l’acteur le mieux à même d’incarner un quinquagénaire en pleine crise, retombant en état d’adolescence au contact du petit ami de sa fille (joué par le transfuge du comique sur Internet Max Boublil). Chabat se régale, et nous avec lui, de ce personnage menant sa rébellion burlesque au risque de casser sa famille. Dommage qu’entre ces moments chabatiques hilarants s’intercalent des scènes nettement plus convenues, débouchant sur une morale finalement rassurante.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content