Critique

[Le documentaire de la semaine] Martin Luther King vs The FBI: passionnant

Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

Martin Luther King vs. The FBI revient sur la façon dont le Bureau Fédéral d’Investigation devait, sous l’égide de J. Edgar Hoover, entreprendre un travail de surveillance et de harcèlement systématiques de Martin Luther King.

Sobrement intitulé MLK/FBI en version originale, Martin Luther King vs. The FBI revient sur la façon dont le Bureau Fédéral d’Investigation devait, sous l’égide de J. Edgar Hoover, entreprendre un travail de surveillance et de harcèlement systématiques de Martin Luther King, le leader du mouvement des droits civiques constituant aux yeux du directeur de l’agence un danger pour les États-Unis.

Le sujet n’est pas neuf, Sam Pollard a toutefois eu accès à des archives inédites qu’il assortit d’interviews d’experts et intervenants divers, à quoi il ajoute des extraits de films montrant comment Hollywood s’employa à modeler l’image des « G-Men ». Le résultat est passionnant, décryptant les méthodes du FBI et montrant, si besoin en était, que Hoover était prêt à tout -de la « banale » mise sur écoute à un chantage à la sex tape relevé d’intimidations- pour empêcher l’émergence d’un messie noir. Non sans éclairer une page d’Histoire dont la résonance avec le présent n’est point à souligner.

De Sam Pollard. Avec les témoignages de David Garrow, James Comey, Donna Murch… 1 h 41. Sortie: 13/10. ***(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content