Critique

La fleur de l’âge

La fleur de l'âge - Pierre Arditi et Jean-Pierre Marielle © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE DRAMATIQUE | Gaspard, la soixantaine encore verte, est producteur à la télévision. Il est sûr de lui et de son succès professionnel, séduit des femmes beaucoup plus jeunes que lui, et ne semble accorder aucune importance aux années qui passent.

Son père, Hubert, octogénaire alerte jusqu’il y a peu, voit sa santé se détériorer, au point de devoir être accueilli chez lui. Entre le vieux beau, niant la vieillesse qui vient, et le terrible ancêtre, certes dépendant mais aussi fieffé emmerdeur, une partie va se jouer, dont l’amour filial et paternel sortira grandi après quelques épreuves et quelques rebondissements tragi-comiques… Arditi et Marielle cabotinent à l’envi pour un spectacle où le rire l’emporte sur l’émotion. Mais on leur pardonne certains excès, dans un film par ailleurs très inégal dans la forme comme dans l’écriture.

COMÉDIE DRAMATIQUE DE NICK QUINN. AVEC PIERRE ARDITI, JEAN-PIERRE MARIELLE, JULIE FERRIER. 1H23. SORTIE: 15/05.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content