Critique

Iron Man 3

© DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

ACTION/SCIENCE-FICTION | La plaisante série adaptée de l’univers de Marvel Comics se poursuit (s’achève?) en mode mineur, avec un film certes très spectaculaire par endroits, mais au scénario peu emballant, et auquel la 3D n’apporte strictement rien.

Film d’action/science-fiction de Shane Black. Avec Robert Downey, Jr., Gwyneth Paltrow, Don Cheadle. 2h09. Sortie: 24/04. **

Le cocktail d’action et d’humour est toujours de mise, mais l’aspect répétitif se fait d’autant plus flagrant que l’excellent Robert Downey, Jr. semble lui-même las de rabâcher un numéro dans lequel il finit par se trouver à l’étroit. Le moment le plus réjouissant d’Iron Man 3, récit où un ersatz de Ben Laden appelé Le Mandarin menace les Etats-Unis d’attentats à la chaîne, est offert par Ben Kingsley, dans une scène de démystification qui s’avère hilarante. Le reste, hormis un final de feu, est très en retrait des deux premiers films.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content