Critique

Insidious Chapter 2

Insidious Chapter 2 © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

FANTASTIQUE | Pauvre en frissons et insondable de facilité (sinon carrément de paresse), la série des Paranormal Activity avait fait désespérer du fantastique américain contemporain. Celle des Insidious relève le niveau en renouant simplement avec les codes et recettes les plus efficaces du genre.

Le Sino-Malaisien James Wan (par ailleurs réalisateur de Saw, Dead Silence et The Conjuring) y fait preuve d’une assez grande intelligence dans la mise en place d’un climat d’angoisse, puis la distillation d’effets horrifiques souvent spectaculaires. Le récit de possession, mettant en scène une famille aux prises avec des esprits souvent très mal intentionnés, a ce qu’il faut pour réjouir l’amateur.

  • FILM FANTASTIQUE DE JAMES WAN. AVEC PATRICK WILSON, ROSE BYRNE, BARBARA HERSHEY. 1H46. SORTIE: 30/10.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content