Critique

[critique ciné] Trois histoires de Cowboy et Indien, solide coup de pied dans la fourmilière des films pour enfants

Vincent Patar et Stéphane Aubier s’amusent comme des enfants turbulents à revisiter les classiques du cinéma fantastique, avec une virtuosité délicieusement loufoque.

On avait quitté Cowboy et Indien en 2009 en pleine résolution du mystère de l’Atlantide dans Panique au village. C’est avec un plaisir gourmand qu’on les retrouve avec cette compilation de trois nouvelles tribulations, qui les propulsent dans l’espace comme dans le temps (grâce à leur machine… à laver) et les amènent même à vivre « l’Aventure intérieure » (oui, comme dans le film culte de Joe Dante). Vincent Patar et Stéphane Aubier s’amusent comme des enfants turbulents à revisiter les classiques du cinéma fantastique, avec une virtuosité délicieusement loufoque. Et leur animation en stop-motion, tellement revigorante, vient mettre un solide coup de pied dans la fourmilière des films pour enfants.

Animation. De Vincent Patar et Stéphane Aubier. 1h21. Sortie: 02/03. ***(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content