Critique

[Critique ciné] Toute ressemblance…: on s’attendait à mieux

Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

COMÉDIE | Michel Denisot s’attelle à une plongée dans les coulisses du PAF sur les pas de Cédric Saint Guérande (Franck Dubosc), présentateur-vedette comme inamovible du 20h.

Figure emblématique de Canal+, Michel Denisot s’attelle, dans Toute ressemblance…, à une plongée dans les coulisses du PAF sur les pas de Cédric Saint Guérande (Franck Dubosc), présentateur-vedette comme inamovible du 20 h de La Grande Chaîne. Un champion de l’audimat animé par une soif de pouvoir à la mesure de son ego: immense. À quoi Julien Demaistre (Denis Podalydès), le nouveau boss de la chaîne, entreprend de mettre un terme… On s’attendait à un portrait vitriolé ou à une satire féroce, Denisot préfère s’en tenir à la demi-mesure, signant une comédie plan-plan ayant bien ses moments (la vidéo virale en splitscreen démultiplié) et ses caméos savoureux, mais ne s’écartant guère de schémas prévisibles, l’omniprésence de l’insupportable Franck Dubosc n’arrangeant rien à l’affaire.

De Michel Denisot. Avec Franck Dubosc, Jérôme Commandeur, Caterina Murino. 1h23. Sortie: 27/11. **(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content