Critique

Critique ciné: The Quiet Ones

The Quiet Ones © DR
Nicolas Clément
Nicolas Clément Journaliste cinéma

HORREUR | Dans la foulée de Let Me In, The Resident et The Woman In Black, The Quiet Ones a le mérite de confirmer le retour de la Hammer sur le devant de la scène horrifique internationale.

Point de retour en grâce, ceci dit, tant il est vrai que cet espèce de Paranormal Activity rétro et vaguement chiadé, qui a fait l’ouverture du BIFFF 2014, échoue à raviver l’esprit british old school dont il se réclame. Ses jeunes protagonistes, par contre, finissent sans surprise par réveiller un poltergeist pas content au fil d’expériences controversées menées par un professeur-gourou de l’université d’Oxford au début des seventies. Pour un huis clos répétitif qui, à défaut d’idées transcendantes, arbore fièrement le label « basé sur des faits réels ».

  • DE JOHN POGUE. AVEC JARED HARRIS, SAM CLAFLIN, OLIVIA COOKE. 1H38. SORTIE: 23/04.
Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content