Critique

Critique ciné: The Expendables 3, d’un ennui profond

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

FILM D’ACTION | On se lance des vannes, puis on va au combat. Et ainsi de suite. Parfois, on philosophe, ou on boit un coup.

Telle est la vie des Expendables, la petite bande de baroudeurs vétérans qu’emmène Sylvester Stallone dans la série de films d’action à succès. Hormis une tentative de rajeunissement des cadres, l’apparition de Harrison Ford et la disparition de Bruce Willis (trop gourmand?), le troisième épisode déçoit. Moins d’action, plus de parlote, la routine s’installe et l’ennui est profond.

  • FILM D’ACTION DE PATRICK HUGHES (II). AVEC SYLVESTER STALLONE, JASON STATHAM, ARNOLD SCHWARZENEGGER. 2H07. SORTIE: 20/08.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content