Critique

Critique ciné: The Equalizer, navet involontairement comique

Denzel Washington dans The Equalizer © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

THRILLER | Inspiré par une série télévisée des années 80, The Equalizer décline laborieusement le thème de l’homme renouant avec son passé violent.

Robert McCall est employé modèle dans un grand magasin. Avide de lecture, il est discret, méticuleux, semble plein de compassion pour autrui. Mais le film s’appelant The Equalizer et portant la signature d’Antoine Fuqua, on a déjà compris qu’en réalité, le brave Bob est une machine à tuer! La suite du récit le confirmera très vite, à grand renfort de scènes cruelles, complaisantes dans leur brutalité. Inspiré par une série télévisée des années 80, The Equalizer décline laborieusement le thème de l’homme renouant avec son passé violent. Même Denzel Washington ne peut faire illusion dans un navet assommant, tissé de clichés au point d’en devenir involontairement comique.

  • D’ANTOINE FUQUA. AVEC DENZEL WASHINGTON, CHLOË GRACE MORETZ, MARTON CSOKAS. 2 H 11. SORTIE: 24/09.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content