Critique

[Critique ciné] Murder on the Orient Express, réhabilité par Kenneth Branagh

Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

FILM POLICIER | Un peu plus de 40 ans après Sidney Lumet, voici venu le tour de Kenneth Branagh d’adapter Le Crime de l’Orient Express, classique de la littérature policière écrit par Agatha Christie en 1934.

[Critique ciné] Murder on the Orient Express, réhabilité par Kenneth Branagh

Embarqué dans l’Orient Express à Istanbul pour un voyage présumé sans histoire, Hercule Poirot va avoir fort à faire lorsqu’un meurtre est commis à bord, chacun des passagers apparaissant comme un assassin potentiel. Campant le détective moustachu avec suavité et esprit, Kenneth Branagh mène l’enquête avec une certaine désinvolture, s’intéressant plus à restituer une atmosphère au glamour trompeur qu’à entretenir un véritable suspense. Qu’à cela ne tienne: bien que dénué d’enjeu, ce film au casting impressionnant dispense un parfum rétro auquel l’on succombe bien volontiers…

De et avec Kenneth Branagh. Avec Johnny Depp, Michelle Pfeiffer, Willem Dafoe. 1 h 53. Sortie: 06/12. ***

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content