Critique

[Critique ciné] Le Petit Spirou, minimum syndical

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE | Une adaptation sans grâce des aventures du jeune héros de Tome et Janry.

[Critique ciné] Le Petit Spirou, minimum syndical

La liste déjà longue des adaptations de bandes dessinées sans autre objet que commercial s’enrichit (si l’on peut dire) de ce film transposant sans grâce les aventures du jeune héros de Tome et Janry. Des enfants cabotins, des acteurs adultes (Pierre Richard, François Damiens) au minimum syndical de l’interprétation servent un scénario cliché devant une caméra par moments dynamique et stylée. Sympathique, certes, mais c’était bien la moindre des choses…

De Nicolas Bary. Avec Sacha Pinault, Pierre Richard, François Damiens. 1h26. Sortie: 27/09. **

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content