Critique

[Critique ciné] Just Mercy, conventionnel mais des plus émouvants

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

L’avocat Bryan Stevenson est le fondateur de l’organisation privée Equal Justice Initiative, basée en Alabama et qui oeuvre à défendre des prévenus et des condamnés dont les droits peuvent avoir étés bafoués. Joué par Michael B. Jordan (Creed, Black Panther), il est le héros d’un film épousant et illustrant sa cause à travers la première affaire marquante qu’il plaida dans le cadre de l’EJI au tournant des années 80 et 90: celle d’un homme noir condamné à tort pour le meurtre d’une jeune blanche. Si la réalisation opère des choix globalement trop sages, le récit est prenant et l’interprétation autour d’un Jordan motivé (Jamie Foxx, Brie Larson, Tim Blake Nelson) est à la hauteur d’un film à grand sujet sans doute conventionnel mais des plus émouvants.

Drame judiciaire/biopic. De Destin Daniel Cretton. Avec Michael B. Jordan, Jamie Foxx, Brie Larson. 2h16. sortie: 22/01. ***(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content