Critique

[Critique ciné] Joyeuse retraite!, les vieux ressorts du théâtre de boulevard

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE | Sur une trame de comédie familiale jouant sur l’hypocrisie, Joyeuse retraite! mélange une pincée de Tanguy avec un zeste d’humour macabre.

Le cabinet dentaire de Marilou bat de l’aile. Philippe apprend au même moment qu’il est mis à la pré-retraite de la fonction publique, et à taux plein! De quoi donner des envies d’ailleurs (le Portugal) à ce couple bourgeois. Mais des obstacles demeurent: des petits-enfants dont il faut s’occuper, une mamy dont la santé vacille… Sur une trame de comédie familiale jouant sur l’hypocrisie, Joyeuse retraite! mélange une pincée de Tanguy avec un zeste d’humour macabre. Mais il capitalise essentiellement sur de vieux ressorts de théâtre de boulevard, et le fait non sans lourdeur. Dans les rôles principaux, Michèle Laroque pétille mais Thierry Lhermitte est singulièrement éteint.

De Fabrice Bracq. Avec Thierry Lhermitte, Michèle Laroque, Nicole Ferroni. 1h30. Sortie: 20/11. **(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content