Critique

[Critique ciné] Everybody Happy, de Nic Balthazar

Peter Van den Begin dans Everybody Happy de Nic Balthazar © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

TRAGI-COMÉDIE | Une belle interprétation dans un film malheureusement trop sage et prévisible.

Une vedette du stand-up en mal d’inspiration. La crise existentielle qui frappe l’humoriste flamand survient mal, à quelques jours d’un direct télé puis d’un départ en tournée. Entre émergence d’un jeune concurrent aux dents longues, jeu d’amour-amitié avec une collègue et retrouvailles avec un père ventriloque, Ralph Hartman va jouer sa carrière et surtout sa vie… Peter Van den Begin, qu’on reverra bientôt en… roi des Belges (1), signe une belle interprétation, dans un film malheureusement trop sage et prévisible où Nic Balthazar (Ben X) joue la prudence là où un peu de folie s’imposait pourtant.

(1) Dans King of the Belgians de Brosens et Woodworth.

De Nic Balthazar. Avec Peter Van den Begin, Barbara Sarafian, Josse De Pauw. 1 h 33. Sortie: 28/09. **(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content