Critique

[critique ciné] En attendant Bojangles, tragi-comédie romantique

En attendant Bojangles orchestre la rencontre entre deux stars du cinéma français, Virginie Efira et Romain Duris, dans une tragi-comédie romantique adaptée du roman à succès d’Olivier Bourdeaut.

Que la fête continue! Camille et Georges s’aiment comme dans un livre, d’un amour fou qui transcende la folie de Camille. Ou presque. La folie, car dans ce récit des origines revu et fantasmé par un petit garçon meurtri par la disparition de ses parents, on ne nomme pas les maladies, on en retient la fantaisie. En attendant Bojangles orchestre la rencontre entre deux stars du cinéma français, Virginie Efira et Romain Duris, dans une tragi-comédie romantique adaptée du roman à succès d’Olivier Bourdeaut. Mais ce passage sur grand écran n’évacue pas une certaine mièvrerie, et le film, recourant à une esthétique sixties, noie le propos dans de bons sentiments qui ne résisteraient pas à un examen plus contemporain de ses enjeux.

De Régis Roinsard. Avec Virginie Efira, Romain Duris, Solan Machado-Graner. 2 h 05. Sortie: 05/01. **

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content