Critique

[critique ciné] Dog: passage derrière la caméra de l’acteur Channing Tatum

Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

Consacrant le passage derrière la caméra de l’acteur Channing Tatum, Dog ne brille pas par son originalité, road movie déroulant ses péripéties (plutôt cocasses au demeurant) au gré d’un scénario prévisible.

En attendant de pouvoir réintégrer son unité, Jackson Briggs, un vétéran souffrant de trouble de stress post-traumatique, se voit chargé de convoyer le long de la côte pacifique américaine Lulu, le chien de combat d’un compagnon d’armes décédé. Entre le berger malinois agressif et le ranger mal dégrossi, la cohabitation s’annonce mouvementée… Consacrant le passage derrière la caméra de l’acteur Channing Tatum, Dog ne brille pas par son originalité, road movie déroulant ses péripéties (plutôt cocasses au demeurant) au gré d’un scénario prévisible. Le film vaut néanmoins par son faux rythme et par son ton doux-amer, comme par la présence de Channing Tatum et de Lulu, improbable mais impeccable duo cabossé par la guerre.

De Channing Tatum et Reid Carolin. Avec Channing Tatum, Q’Orianka Kilcher, Kevin Nash. 1 h 41. Sortie: 09/03. ***

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content