Critique

[Critique ciné] Deux: un sujet rare pour un film fragile et touchant

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

Madeleine et Nina sont voisines de palier et liées depuis longtemps par un bien beau secret. Ces deux femmes d’âge mûr sont en effet amantes, faisant vie commune d’un appartement à l’autre et dans une discrétion quasi absolue. Quand la première sera victime d’un grave accident de santé, le couple se verra confronté à une épreuve de vérité. Car comment dissimuler plus longtemps, si l’on veut se revoir et s’aimer, une liaison dont la famille de Madeleine ne sait rien? Sur un sujet rare, délicat, Filippo Meneghetti (lire son portrait) signe un premier long métrage fragile, à l’émotion d’autant plus touchante qu’elle est constamment retenue. Martine Chevallier (Madeleine) et Barbara Sukowa (Nina) sont toutes deux magnifiques.

De Filippo Meneghetti. Avec Barbara Sukowa, Martine Chevallier, Léa Drucker. 1h35. Sortie: 04/03. ***(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content