Critique

[Critique ciné] De plus belle, moyennement convaincant

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE DRAMATIQUE | Le syndrome Tchao Pantin (du film de 1983 où Coluche tenait son premier rôle dramatique) frappe dur en ce début d’année!

[Critique ciné] De plus belle, moyennement convaincant

Le syndrome Tchao Pantin (du film de 1983 où Coluche tenait son premier rôle dramatique) frappe dur en ce début d’année! On verra bientôt Virginie Efira dans un drame social (Pris de court), mais c’est d’abord Florence Foresti qui va chercher les larmes avec De plus belle, où elle incarne une femme luttant contre le cancer tout en essayant de surmonter ses complexes dans une relation amoureuse inattendue avec un séducteur (Mathieu Kassovitz). Trop d’efforts sont faits ici pour susciter l’émotion, plombant un scénario insistant que la prestation moyennement convaincante de Foresti ne transcende pas.

D’Anne-Gaëlle Daval. Avec Florence Foresti, Mathieu Kassovitz, Nicole Garcia. 1h38. Sortie: 15/03. **(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content