Critique

[Critique ciné] Chamboultout, un film choral qui enfonce pas mal de portes ouvertes

© DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE | Alexandra Lamy met beaucoup de coeur à défendre son personnage, mais José Garcia surjoue malheureusement.

Un livre comme thérapie, et comme libération. Béatrice (Alexandra Lamy) y évoque l’accident qui a laissé son mari (José Garcia) handicapé, physiquement et mentalement perturbé, et leur vie ensemble depuis lors. Famille et amis rassemblés pour la sortie du bouquin s’y reconnaissent, ou croient s’y reconnaître. Avec pour conséquence de mettre un beau barouf autour d’une Béatrice attaquée par certains, défendue par d’autres… Sur les liens familiaux et amoureux, sur l’amitié, la jalousie, le film choral d’Éric Lavaine enfonce pas mal de portes ouvertes. Alexandra Lamy met beaucoup de coeur à défendre son personnage, mais José Garcia surjoue malheureusement. Michel Vuillermoz, dans un plus petit rôle, est comme toujours parfait.

D’Éric Lavaine. Avec Alexandra Lamy, José Garcia, Michael Youn. 1h41. Sortie: 03/04. **(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content