Critique

Critique ciné: Catacombes, laborieux film claustrophobe

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

HORREUR | L’image y est soignée, malgré l’option désormais devenue prévisible du faux documentaire présentant les faits comme réellement vécus.

Mais l’artifice si efficace dans REC se révèle ici laborieux. Comme est laborieuse l’histoire de quête archéologique censée justifier le risque pris par une jeune universitaire et quelques camarades dans les profondeurs des catacombes de Paris. The Descent, autre exemple de film d’horreur claustrophobe et souterrain, atteignait -paradoxalement – des sommets d’angoisse et de terreur que le film bien trop plat de John Erick Dowdle échoue à susciter.

  • De John Erick Dowdle. Avec Ben Feldman, Perdita Weeks, Edwin Hodge. 1h40. Sortie: 20/08.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content