Critique

Critique ciné: Bouboule

Bouboule, de Bruno Deville. © DR
Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

COMÉDIE DRAMATIQUE | Derrière un titre un peu patachon se cache un film étonnant, la chronique douce-amère du mal-être d’un adolescent solitaire, et bientôt aspiré dans un engrenage inquiétant.

A 12 ans, le quotidien de Kevin est balisé par ses (nombreux) kilos en trop, les sucreries dont il se goinfre sans modération, et des séances d’aquagym qui n’y changent pas grand-chose. Moment où la rencontre avec Pat, vigile armé d’un berger malinois et mythomane patenté, va venir modifier sensiblement la donne.

Derrière un titre un peu patachon se cache un film étonnant, la chronique douce-amère du mal-être d’un adolescent solitaire, et bientôt aspiré dans un engrenage inquiétant. Matière partiellement autobiographique que Bruno Deville embrasse avec un style original, même si appuyé, et une sincérité confinant parfois à la maladresse, travers que compense toutefois le naturel désarmant de David Thielemans, épatant.

  • DE BRUNO DEVILLE. AVEC DAVID THIELEMANS, SWANN ARLAUD, FRANÇOIS HADJI-LAZARO. 1 H 24. SORTIE: 14/01.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content