Critique

[Critique ciné] Apollo 11, un must

Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

DOCUMENTAIRE | Un captivant documentaire, pour lequel Todd Douglas Miller a eu un accès illimité aux archives de la Nasa, retrace la mission Apollo 11.

Faut-il le rappeler: 2019 consacre le cinquantième anniversaire des premiers pas de l’Homme sur la Lune. En marge des célébrations de ce « bond de géant pour l’humanité« , un captivant documentaire retrace la mission Apollo 11 par le menu, suivant un compte à rebours enclenché 3 heures 32 avant le lancement de la fusée. Todd Douglas Miller a eu un accès illimité aux archives de la Nasa, audio comme filmées, et les images, inédites pour certaines, sont saisissantes, immergeant le spectateur au coeur de l’épopée spatiale, entre centre de contrôle et module lunaire, jusqu’à l’alunissage et retour. Si l’on reste sidéré par la prouesse technique, il plane aussi sur l’ensemble un enivrant souffle d’infini, le tout bercé de la partition électronique de Matt Morton, enregistrée sur des instruments d’époque. Un must.

De Todd Douglas Miller. Avec Neil Armstrong, Michael Collins, Buzz Aldrin. 1h33. En salles. ****

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content