Critique

A Late Quartet

A Late Quartet - Philip Seymour Hoffman, Christopher Walken et Catherine Keener © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

DRAME | Quel bonheur de retrouver Christopher Walken dans un rôle à sa mesure.

Mesure musicale pour l’occase, et non mesure de représailles, les armes à feux habituelles faisant place à des instruments de musique… Walken est le violoncelliste (crédible!) d’un quatuor fameux. Atteint de la maladie de Parkinson, il avoue son proche retrait à ses trois complices, déclenchant un processus de désagrégation qui n’oublie malheureusement aucun cliché (mélo)dramatique ou sentimental. Trop prévisible, le film vaut par ses acteurs, Walken en tête.

DRAME DE YARON ZILBERMAN. AVEC CHRISTOPHER WALKEN, PHILIP SEYMOUR HOFFMAN, CATHERINE KEENER. 1H46. SORTIE: 10/07.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content