Critique

[à la télé ce soir] Première année dehors, journal de bord

© LES FILMS DU BALIBARI
Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

Redevient-on un jour vraiment libre après la prison?

Norbert sort de prison. Libéré à 44 ans, après douze années d’enfermement. Ses parents l’accueillent à la sortie. Il entre dans un centre d’hébergement et de réinsertion sociale. Rendez-vous avec l’éducatrice spécialisée. Trop de monde d’un seul coup. L’habitude de vivre dans le noir. Il appelle encore sa chambre « sa cellule ». Raphaël, lui, est déjà depuis trois mois dehors. Sortie en forêt. Un retour à la nature qu’il redoute. Difficile de se réapproprier l’espace quand on a vécu si longtemps derrière les barreaux. Il avait pris perpète. Le voilà à 58 piges dans un foyer de réinsertion. Il est à deux doigts d’y passer. Hélicoptère. Ablation de la rate en urgence. Il y a aussi Yemine qui, à peine majeur, a pris quatre ans. Première année dehors, journal de bord raconte l’empreinte physique et psychique de l’incarcération, à travers trois hommes qui doivent réapprendre à vivre, à jamais marqués par les séquelles de l’enfermement. Et une question: redevient-on un jour vraiment libre après la prison?

Documentaire de Valérie Manns. ***(*)

Lundi 22/02, 22h40, France 2.

Partner Content