Critique

[à la télé ce soir] Les Aventures du baron de Münchhausen

© PROMINENT FEATURES / LAURA-FILM
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

Son tournage mouvementé, puis son cruel échec commercial n’ont pas empêché ce film ambitieux de répondre largement aux attentes de son génial réalisateur Terry Gilliam.

Le cinéaste de Brazil et de L’Armée des 12 singes s’y attaque au personnage légendaire de Karl Friedrich Hieronymus, baron de Münchhausen. Un officier du XVIIIe siècle dont le récit très romancé des aventures a fait un héros populaire de la littérature allemande. John Neville incarne un vieil homme affirmant être le fameux baron, et narre une saga fantastique dont il est le protagoniste avec quelques compagnons étranges. Gilliam célèbre le pouvoir de l’imaginaire tout en menant une action mouvementée, semée d’exploits surnaturels et d’effets fabriqués à la main. On savoure, tout en remarquant quelques figures connues dont Jonathan Pryce (le héros de Brazil), l’ex-complice des Monty Python Eric Idle, et une toute jeune Uma Thurman (18 ans) dans le rôle de Vénus.

Film d’aventures fantastiques de Terry Gilliam. Avec John Neville, Sarah Polley, Eric Idle. 1988. ****

Lundi 22/02, 20h50, France 5.

Partner Content