Critique

[à la télé ce soir] Le crime est notre affaire

© StudioCanal/ France 2 Cinéma
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

L’humour noir et décalé, l’exquise fantaisie, l’excentricité assumée façon british, font merveille dans un petit bonheur de comédie.

Ce délice de comédie policière permet de retrouver le duo formé par Catherine Frot et André Dussollier, réuni par Pascal Thomas trois ans plus tôt dans Mon petit doigt m’a dit, et auquel le cinéaste devait encore consacrer Associés contre le crime en 2012. La trilogie adaptée de textes d’Agatha Christie met en scène Prudence et Bélisaire Beresford, détectives amateurs dénouant des énigmes criminelles avec autant d’astuce que de détermination. Dans Le crime est notre affaire, il est question d’une tante belge (Annie Cordy!) qui a été témoin d’un meurtre depuis la fenêtre d’un train. Retrouver le cadavre, le ou les coupable(s), deviendra l’obsession de Prudence… L’humour noir et décalé, l’exquise fantaisie, l’excentricité assumée façon british, font merveille dans un petit bonheur de comédie animée par des acteurs aussi talentueux que complices. Ce cinéma-là cultive le plaisir avant toute chose!

Comédie policière de Pascal Thomas. Avec Catherine Frot, André Dussollier, Claude Rich. 2008. ****

Jeudi 24/02, 21h10, France 3.

Partner Content