Critique

[À la télé ce soir] Headshot

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

Ils se collent le flingue sur la tempe ou sous le menton et appuient sur la gâchette. Ils ont entre 18 et 23 ans, sont italiens, belges, français, slovènes, espagnols ou encore autrichiens et jouent à la roulette russe.

Le perdant ne mangera pas les pissenlits par la racine. Aspergé de peinture, il devra juste répondre à une question par le récit d’une expérience personnelle. As-tu déjà pensé à te suicider? Qu’est-ce qui te révolte? Comment s’est déroulée ta première relation sexuelle? « Vous allez mourir pour libérer votre parole. Mourir pour renaître« , explique le metteur en scène João Galante. Headshot montre la préparation et les répétitions du spectacle Gâchette du bonheur. Mais pas sous la forme du making of. Plutôt comme un coup de sonde sans tabou de la jeunesse qui remplace ici les comédiens. Qu’elle soit révolutionnaire, réfugiée ou transexuelle, elle parle de son rapport au pouvoir, à la police, à l’amour, à la famille… Un objet singulier, vrai et questionnant.

Documentaire de Lola Quivoron et Antonia Buresi. ***(*)

Lundi 7/12, 00h35, Arte.

Partner Content