Critique

[À la télé ce soir] Associés contre le crime

© DR
Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

Les inénarrables Catherine Frot et André Dussollier sont une fois encore embarqués dans une enquête loufoque, qui les conduira dans une clinique de chirurgie esthétique, sur les traces d’un mystérieux élixir de jouvence.

Prudence et Bélisaire Beresford, le retour du retour, le couple de détectives emprunté par Pascal Thomas à Agatha Christie retrouvant une troisième fois les écrans après Mon petit doigt m’a dit et Le crime est notre affaire. Les inénarrables Catherine Frot et André Dussollier sont une fois encore embarqués dans une enquête loufoque, qui les conduira dans une clinique de chirurgie esthétique, sur les traces d’un mystérieux élixir de jouvence. L’association des deux comédiens continue de produire des étincelles, et le décalage assumé de leurs aventures reste objectivement savoureux. L’inspiration se mue toutefois trop souvent en routine sinon en paresse, laissant le spectateur sur un sentiment mitigé. Dommage.

Comédie policière de Pascal Thomas. Avec Catherine Frot, André Dussollier, Linh-Dan Pham. 2012.

Ce vendredi 28 octobre à 20h50 sur La Une.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content