Critique

17 Filles

DRAME | À Lorient, un groupe de filles trompe l’ennui en nourrissant des rêves de maternité et de vivre ensemble. Ou quand l’utopie adolescente bute sur la rugosité du réel…

17 Filles, drame de Muriel et Delphine Coulin. Avec Louise Grinberg, Roxane Duran, Esther Garrel. 1h27. Sortie: 14/12. ***

Inspiré d’un fait divers, le 1er film des soeurs Coulin situe son action à Lorient, ville bretonne en front d’océan ouvrant sur un vaste horizon en même temps que sur des perspectives d’avenir désespérément bouchées. Quand Camille tombe enceinte, ses copines de lycée décident de l’imiter. Un peu par esprit de corps, sans doute, même si elles semblent surtout fonder dans ces grossesses collectivement partagées l’espoir d’une vie moins morne, plus solidaire… Si l’on sent très vite que cette utopie commune va droit dans le mur, Muriel et Delphine Coulin se gardent bien de tout jugement moral, préférant prendre le pouls d’une adolescence en proie à un désoeuvrement certain tandis qu’elle se refuse à remiser ses rêves dans le grenier de l’âge adulte. Inabouti, le film, qui manque étonnamment de souffle, vaut hélas parfois plus pour ses intentions, hautement louables, que pour ce qu’il a réellement à offrir.

N.C.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content