© National
Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

Cannes aura la primeur d’ Irma Vep, minisérie réalisée par Olivier Assayas pour HBO. En attendant, on peut se reporter sur le film éponyme dont elle est inspirée, tourné par le cinéaste français au mitan des années 90. Maggie Cheung y campait une star hong-kongaise, débarquée à Paris pour incarner Irma Vep dans un remake des Vampires de Feuillade; seule à même, d’après le réalisateur René Vidal (Jean-Pierre Léaud) de succéder à Musidora. Réflexion savoureuse sur le médium, le film tient plus encore de la rêverie amoureuse, sur les pas d’une Maggie Cheung tout de latex vêtue, dont la beauté irradie l’écran en une décharge de poésie électrique.

D’Olivier Assayas. Avec Maggie Cheung, Jean-Pierre Léaud, Nathalie Richard. 1996. 1 h 39. Disponible sur Sooner.

8

Partner Content