Critique | Musique

The Lords of Altamont – Midnight to 666

ROCK | Ceci est autant une critique de disque qu’une invitation à se bouger les couilles (qu’eux ont bien accrochées) et à aller les voir en concert. Les Californiens de Lords of Altamont sont fans des Stooges, du MC5 et des Cramps. Ils font de la musique qui sent la bière (les tackles et la mauvaise foi, complèterait Miossec). Et ont sorti leur premier album sur Sympathy for the record industry (où Jack White fit ses débuts). Le troisième, Midnight to 666, est un concentré de rock comme on l’aime. Celui, pas original mais brûlant, qui s’écoute à se faire péter les tympans. Pousse au proce-balle pour excès de vitesse ou à augmenter le son pour faire chier la voisine qui nous les brise avec Céline Dion. Oh yeah…

The Lords of Altamont, Midnight to 666, distribué par Fargo. ***

Le 4/04 à l’Inside Out (Liège) et le 5/04 à la Boîte à Musiques (Wattrelos).

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

J.B.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content