Critique | Musique

Shintaro Sakamoto – How to Live with a Phantom

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

POP | Fini le temps où l’on n’écoutait de la pop asiatique que le jour où on allait grailler au restaurant chinois.

Shintaro Sakamoto - How to Live with a Phantom

Les artistes coréens et japonais ont envahi la toile, les charts et les iPods de nos mioches. Se retrouvant bien malgré eux au milieu de conflits géostratégiques insoupçonnés. Et il y a autre chose dans leur catalogue que des tubes pour monter à cheval. Après 20 ans dans un groupe de pop garage psychédélique intitulé Yura Yura Teikoku, Shintaro Sakamoto sort avec How To Live With A Phantom son premier album solo. Un disque bien foutu d’intelligent pop music dont plusieurs titres (Phantom Mood, un Mask on Mask aux jolis accents soul) dépassent largement le simple intérêt de l’exotisme. Qu’est-ce qu’il dit?

SHINTARO SAKAMOTO, HOW TO LIVE WITH A PHANTOM, DISTRIBUÉ PAR OTHER MUSIC RECORDING/PIAS.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content