Critique | Musique

Purling Hiss – Water on Mars

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

ROCK | Membre des Birds of Maya, intérimaire de tournée chez War On Drugs et accessoirement pote de Kurt Vile, Mike Pollize est la tête pensante de Purling Hiss.

PURLING HISS, WATER ON MARS, DISTRIBUÉ PAR DRAG CITY. ***

LE 22/05 CHEZ MADAME MOUSTACHE.

ROCK | Membre des Birds of Maya, intérimaire de tournée chez War On Drugs (Adam Granduciel a d’ailleurs coproduit Water on Mars) et accessoirement pote de Kurt Vile, Mike Pollize est la tête pensante de Purling Hiss. Electrique et noisy, même dans ses élans pop, le trio made in Philadelphie fait cracher les guitares dans une ambiance so nineties qui réjouira, ou filera le cafard c’est selon, à tous les fans de Nirvana, de Dinosaur Jr et des Lemonheads… Rat Race leur rappellera le groupe de Jay Mascis. Dead Again le Polly cher à Kurt Cobain. Et She Calms Me Down les ballades d’Evan Dando. Du tout bon boulot.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content