Critique | Musique

Pissed Jeans – Honeys

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

ROCK | Les furieux Pennsylvaniens de Pissed Jeans dégainent leur quatrième album, le premier pour le prestigieux label Sub Pop, et flinguent dans le tas à tout-va.

PISSED JEANS, HONEYS, DISTRIBUÉ PAR SUB POP/KONKURRENT. ***

ROCK | Les furieux Pennsylvaniens de Pissed Jeans dégainent leur quatrième album, le premier pour le prestigieux label Sub Pop, et flinguent dans le tas à tout-va. Pissed Jeans est bruyant. Pissed Jeans est méchant. Jeune papa comme ses comparses, Matt Korvette chante, gueule, hurle, la frustration sexuelle, le vieillissement, l’ennui, l’échec. Des sujets on ne peut plus réjouissants pour un disque malade de punk hardcore, noisy et grungy non dénué d’humour qui vise à la fois du côté de Mudhoney, de Black Flag et de Jesus Lizard avec des petits clins d’oeil à The Birthday Party. Pissed Jeans en a dans le pantalon et le miel, les chéris, il va vous le sortir des oreilles.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content