Critique | Musique

Paul Weller – Sonik Kicks

ROCK | Il ne chôme pas Paul Weller et on a du mal à croire qu’il prendra un jour sa pension. En plus de sortir des disques à une cadence de stakhanoviste, l’ancien leader de The Jam semble quelque part en formation continue.

PAUL WELLER, SONIK KICKS, DISTRIBUÉ PAR V2. ***
Ecouter l’album sur Spotify.

LE 14/06 À L’ AB.

ROCK | Il ne chôme pas Paul Weller et on a du mal à croire qu’il prendra un jour sa pension. En plus de sortir des disques à une cadence de stakhanoviste, l’ancien leader de The Jam semble quelque part en formation continue.

Assez déroutant, plutôt plaisant, et par moments même franchement séduisant, Sonik Kicks voyage entre rock, psychédélisme, électro, krautrock, pop avec une fraîcheur de jeune premier… Il y a du Blur (et pas juste parce que Graham Coxon figure, au même titre que Noel Gallagher, parmi la liste des invités) et du David Bowie sur le onzième effort solo du Modfather. Weller parle surtout de l’influence de son album Low mais quelques titres et l’esprit général du disque vont jusqu’à rappeler Earthling. Forever Young.

J.B.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content