Critique | Musique

Melody’s Echo Chamber – Melody’s Echo Chamber

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

POP | C’est le disque d’une jeune Provençale, enregistré par un Australien, le leader de Tame Impala, et sorti par un label anglais, Domino (Animal Collective et The Kills).

MELODY’S ECHO CHAMBER, MELODY’S ECHO CHAMBER, DISTRIBUÉ PAR DOMINO. ***

POP | C’est le disque d’une jeune Provençale, Mélody Prochet (ex-My Bee’s Garden), de père italien et de mère hollandaise, enregistré par un Australien, Kevin Parker (le leader de Tame Impala), et sorti par un label anglais, Domino (celui d’Animal Collective et des Kills). C’est un album de pop rêveuse à la voix sensuelle et hantée qui joue dans la cour des Cocteau Twins, de Beach House et de Broadcast. Une plaque qui aime les guitares saturées et les rêves éveillés, la pop sixties psychédélique et les ambiances aériennes. Ajoutez-y une touche de Stereolab et vous vous sentirez comme dans la chambre d’écho de Melody. Ailleurs. Un ailleurs sophistiqué et nostalgique.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content