Critique | Musique

Matt Elliott – The Broken Man

FOLK | Loin de ses aventures électroniques sous le nom de Third Eye Foundation, l’expérimentateur et multi-instrumentiste poursuit son introspection au piano, à la guitare sèche et au chant.

Matt Elliott, The Broken Man, distribué par Ici d’Ailleurs. ****
Écouter l’album sur Spotify.

FOLK | Disponible en téléchargement depuis le 24 novembre pour la somme de 2 euros (une remise du même montant est accordée à ceux qui veulent aujourd’hui, après le digital, acquérir vinyle ou CD via le site du label), le nouvel album de Matt Elliott débarque enfin dans sa version physique. Loin de ses aventures électroniques sous le nom de Third Eye Foundation, l’expérimentateur et multi-instrumentiste y poursuit son introspection au piano, à la guitare sèche et au chant. Empruntant à l’Europe de l’Est, aux manouches et au flamenco pour nous emmener dans un dépouillement hanté et un tourbillon de mal-être. C’est beau. C’est triste. C’est grand.

J.B.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content