Critique | Musique

Jolie Holland + the Grand Chandeliers – Pint of Blood

AMERICANA | Acclamée par son compagnon du label ANTI, Tom Waits, Holland mène jusqu’ici une carrière assez pointue que ce cinquième album pourrait élargir.

AMERICANA | Acclamée par son compagnon du label ANTI, Tom Waits, Holland mène jusqu’ici une carrière assez pointue que ce cinquième album pourrait élargir. D’abord parce que les sonorités tradis des chansons -entre folk et country- se voient irrégulièrement torpillées par des doses de guitares acides signées Marc Ribot et le tout aussi névrotique Grey Gersten. Ensuite, parce que la façon extrêmement rauque et sensuelle de Jolie -qui, à 35 ans, porte bien son prénom- évoque même la référence suprême, Billie Holiday, par exemple sur la reprise solitaire d’un titre de Townes Van Zandt (Rex’s Blues). Le plus beau moment du disque avec The Devil’s Sake, autre brise-coeur.

PH.C.

Jolie Holland + The Grand Chandeliers, Pint of Blood, distribué par V2 Records. ***

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content